02 juillet 2007

250 Dinars

Comme d'habitude, j'ai eu ma pause cigarette à 10h avec l'agent de l'accueil. Comme d'habitude, on a commencé à parler de tout et de rien. Mais ce matin, il était d'humeur plutôt morose...

Lui: yekhi tokhloss fi stagek? (est- ce qu'on te paie pour ton stage?)
Moi: Lé ya weldi, ma ykhalssouch esstagiérétte houni...(non, on ne paie pas les stagiaires dans cette banque)
Lui: mech-hahin! Aayfouni fi rouhi enna zeda..Brabi tetsawarchi, nokhloss 250 dinars ou aandi 2 sghar ou mra ou dar ou massarif ou sif...Kiffech ethibni nsalekha kol ch-har? (Ils sont radins! on me paie 250 dinars et je dois gérer 2 enfants, une femme, une maison et toutes les dépenses qui vont avec...)
Moi: Aalech ma totlobch augmentation? (As tu demandé une augmentation?)
Lui: Kallamt, karakt ama chay...Endemt elly aarast, endemt elly jebt essghar... (J'ai fait des demandes mais en vain..Je regrette de m'être marié et d'avoir eu des enfants)
Moi: Silence
Lui: El ycha fi tounes wallet sayba... (La vie en Tunisie est devenue dure)
Moi: Silence

Je n'ai pu trouver des mots pour le réconforter...car il a raison, comment faire avec 2 enfants et 250 dinars/mois?

1 commentaire:

écoeuré a dit…

Faudrait peut-être agir pour calmer la spéculation immobilière pour ramener les loyers à un tarif raisonnable . Je pense que le poste le plus important dans un budget en tunisie, c'est celui du loyer . On ne pourra jamais agir assez suffisament sur les salaires pour compenser la hausse des loyers. il y a une solution et elle sera appliquée en tant voulue pour alléger le fardeau du citoyen . On ne peut quand même pas leur mâcher tout le travail, c'est leur job de solutionner ce genre de problème .