15 décembre 2009

Identité Patriote


Tout comme le (faux) débat sur l'identité nationale qui se déroule actuellement en France, le (faux) débat sur "l'identité patriote" instauré par le pouvoir en Tunisie depuis les dernières élections ne sert qu'à exclure un pan de la société de sa propre identité.

Le débat sur l'identité nationale en France a pour effet de dresser un mur entre les français d'origine étrangère et ceux qui sont dits de souche, comme pour définir des contours à l'identité française. En Tunisie, on essaie de dresser un mur entre les partisans du pouvoir, et ceux qui osent le critiquer et dénoncer ses excès, comme pour définir des limites à la critique et à l'opposition à sa politique. Dans les deux cas, l'élément de peur employé est le même : la peur de l'étranger, ou plutôt de "l'agent de l'étranger" dans le cas tunisien...

En France, le débat sur l'identité nationale est mené par l'UMP, le parti de droite au pouvoir, pour qu'il puisse s'attirer la sympathie des électeurs les plus à droite en vue des prochaines élections régionales de mars 2010. En Tunisie, le débat est mené par le pouvoir et ses proches, depuis les dernières "élections", pour contre-dire les nombreuses critiques qui les ont entaché. Dans les deux cas, le débat est instrumentalisé à des fins politiciennes sans fond et sans qu'il y ait une réelle volonté de débat. On joue sur les symboles de la nation, et sur les sentiments enfouis de fierté nationale et de patriotisme des citoyens, pour les amener à choisir un camp...et donc à s'exclure les uns et les autres.

Malgré ces ressemblances de forme, les situations dans les deux pays sont pourtant très différentes . En France, ce débat pourrait être justifié par ses partisans - s'il n'était pas instrumentalisé - parce qu'il se base sur une réalité sociologique et démographique et qu'il pose la question de l'intégration de certaines communautés religieuses, ethniques, etc. dans la société française. En Tunisie, ce débat injustifiable pose la question de l'exclusion de certaines communautés journalistiques, militantes, et politiques de la société tunisienne juste parce qu'elles expriment leurs opinions, leur opposition et leurs critiques. En France, c'est une question sociale qui est débattue sur la scène politique. En Tunisie, c'est une question politique qui est entrain de créer un malaise social supplémentaire dans la société tunisienne. Dans les deux cas, ces débats ne peuvent être que dangereux, parce qu'ils risquent d'exclure et de mener à la négation des spécificités qui caractérisent toute société, qu'elles soient culturelles dans le cas de la France, ou idéologiques dans le cas de la Tunisie.

Caricature de _z_, DebaTunisie

28 commentaires:

Azwaw a dit…

Avec une différence de taille quand même , c'est qu'en France d'autres sons de cloche peuvent se faire entendre, chose qui n'est pas évidente en Tunisie, d'autant que les porteurs de voix "patriotes" usent la plupart du temps de procédés inquisiteurs et de chasse aux sorcières propres aux systèmes totalitaires.

Carpe Diem a dit…

@Azwaw : En Tunisie, les autres sons de cloche sont systématiquement réprimés, et "désintégrés" eux aussi...Il n'y a pas de comparaison entre les deux pays la dessus. Merci pour ta précision.

khanouff a dit…

Aucun parallélisme n’est possible entre la tentative de la droite française au pouvoir de s’attirer vers elle les voix du FN et ce qui se passe par ici. L’état des choses en Tunisie est cette la lâchée des chiens, ces journaux des bas fonds qui trainent dans l’impunité la plus totale, sans aucun moyen de répondre, de protester, de porter plainte, trainent donc la réputation des activistes, syndicalistes et militants opposés à la dictature dans la boue. La question du patriotisme est une des multiples accusations colportées par ces portes voix journaux, personnes physiques, bloggeurs et autres vivant dans l’ombre de leur maitre. A mon humble avis, oublions les, ils ne valent pas toute cette attention, ils ne valent rien du tout.
Mes amitiés.

Penser et Agir a dit…

Il ne faut pas non plus nier qu'il y a des gens qui souhaitent faire un vrai débat de fond !! Qu'est ce qui empêche des tunisiens qui, au final, ont des opinions différentes, de débattre et de confronter leurs visions de choses ???
Pour ma part, je pense qu'il ne faut jamais arrêter d'échanger sur le sujet du patriotisme que l'on soit dans la ligne officielle ou pas. Au final, chacun aime son pays à sa façon. Toujours reste-t-il, qu'en démocratie, seule la majorité compte.
http://penseretagir.blogspot.com/

Carpe Diem a dit…

@ khanouff : A vrai dire, ce qui m'a fait réagir c'est un groupe sur Facebook sur lequel je suis tombé et qui appelait à juger tous les "traitres"...ca m'a extirpé de ma réserve :) Mais il est vrai que l'ignorance peut être un bon remède. @micalement

ahmed a dit…

@penser et agir
tu sais ce que "zazie" le personnage de "zazie dans le metro" de Queyneau avait l'habitude de dire quand on lui mentait?:
MON CUL
... donc... patriote mon cul

Anonyme a dit…

cette turbulence dans la blog sphère est crée par quelques frou5 kbabbla qui sont née après le 7 novembre 87.
je ne crois pas qu'il faut dramatiser.
ils s'évaporerons dès que leur bâtonnier sera déchu ;-)
w ma yo93ed fil wed ken 7ajrou...

anonyme 17 a dit…

Extraits d'un article sur La Pravda...euh La Presse du 15/12/09...c'est édifiant sur ce qui se passe sur la blogoshpére en ce moment ...

...Le secrétaire général du RCD a souligné l’impératif de gagner le défi du contenu numérique afin de protéger les jeunes Tunisiens contre les infiltrations nocives qui menacent les jeunes du monde entier, sans exclusive, et partant, de s’opposer aux détracteurs et aux courants extrémistes ....
....Il a fait observer que la présence qualitative permanente du RCD sur tous les sites et espaces, relatifs à la Tunisie, à son invulnérabilité et à sa gloire, nécessite un suivi des derniers développements en matière de nouvelles technologies.....

......Il a insisté sur la nécessité de disposer d’un fort courant national actif sur le réseau Internet, capable d’assurer l’immunité nécessaire à la Tunisie, de garantir sa stabilité, de défendre ses réalisations et de faire obstacle à toutes les tentatives d’infiltration de sa vie politique............

...Autant la présence du RCD au sein des espaces virtuels se consolide, autant le rôle national majeur des militants et militantes constitutionnels démocrates acquiert les facteurs de son efficacité, l’originalité de sa diversité et la profondeur de son adhésion aux impératifs de l’époque....

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=106635

brastos a dit…

Carpe Diem

Belle comparaison

tout en apostrophant ce concept d'"opposition patriote" qu'on essaye de coller et d'infiltrer dans la conscience et dans la "culture politique" du tunisien .. ce drole de concept se résumant en deux mots : une opposition patriote c'est une opposition qui ne dit jamais non !

Carpe Diem a dit…

@ Anonyme 17 : en effet c'est édifiant! merci pour le lien

@ Btrastos : Ravi de te retrouver sur mon blog! et tu as bien résumé cette notion "d'opposition patriote" beni-oui-oui..@ +

AntikoR a dit…

J'aimerai parler de la France et de son débat sur l'identité Nationale.. en fait, il s'agit d'imposer aux minorités (musulmans, Corses, juifs...) la conception de la majorité.

Ché nous, il n'y a aucune minorité à la quelle on doit imposé une idée précise du patriotisme .. à moins que çà soit la petite minorité des citoyens qui ont boycotté les élections .. ou disons qui ne se sont pas rendu aux bureaux de vote en Novembre.. car que pour ceux qui ont été au rendez-vous démocratique en novembre sont surement des patriotes, ils le sont tous et quelque soit le nom de la personne ou du parti pour qui ils ont voté.. les accuser n'a aucun sens ! Aucun

Mnt , accuser les boycotteur d'etre des traitre ? est ce justifié ? et quel en sera l'utilité (de l'accusation)

bref, je préfère dire, penser, et admettre qu'en Tunisie, on n'a aucun traitre car sinon, on sera rapidement 10 millions de traitre , puisque tout est relatif dans la vie.

AntikoR a dit…

J'aimerai parler de la France et de son débat sur l'identité Nationale.. en fait, il s'agit d'imposer aux minorités (musulmans, Corses, juifs...) la conception de la majorité.

Ché nous, il n'y a aucune minorité à la quelle on doit imposé une idée précise du patriotisme .. à moins que çà soit la petite minorité des citoyens qui ont boycotté les élections .. ou disons qui ne se sont pas rendu aux bureaux de vote en Novembre.. car que pour ceux qui ont été au rendez-vous démocratique en novembre sont surement des patriotes, ils le sont tous et quelque soit le nom de la personne ou du parti pour qui ils ont voté.. les accuser n'a aucun sens ! Aucun

revenons aux autres, pkoi faut ils accuser les boycotteurs d'etre des traitre ? quelle utilité ?

bref, je préfère dire, penser, et admettre qu'en Tunisie, on n'a aucun traitre car sinon, on sera rapidement 10 millions de traitre , puisque tout est relatif dans la vie.

ahmed a dit…

@Antikor
Cher Antikor…j’espere que tu voulais blaguer en parlant d’une minorite qui n’a pas voté le 25 oct… je ne sais pas si tu realises ce que veut dire 5.400.000 personnes qui se seraient deplacees ce jour là !!! dont 1.350.000 rien qu’a Tunis.un derby de foot et c’est le bordel que dire de 1.350.000 !!!tout le monde a bien remarqué que tous les centres de vote etaient VIDES …ces cretins de blogueurs patriotes ne font qu’appliquer des consignes venues d’en haut…ils devront demain assumer ce qu’ils ecrivent aujourd’hui !!!

Profilo a dit…

@PenserEtagir: ce qui emp^che un vrai débat est tout simplement cette dictature qui réprime torture et emprisonne toute voix discordante. C'est cette dictature qui traite chaque opposant à sa ligne de conduite ou à celui qui ne se courbe pas devant elle de traitre. alors que les traitres sont bien les gens du RCD qui ont violé ce pays en mettant en place un système de corruption de vol de peur et de hantise.
Eh stp arrête de parler de démocratie dans un pays où elle n'existe pas. La Tunisie est une simple dictature donc il n'y a pas de majorité ou de minorité il y a juste la dictature
C'est faux de dire qu'en démocratie

arabasta a dit…

Oh selim tu m'as grillé une partie de la suite de mon article :( Je pourrais jamais faire aussi bien!

Bon, une remarque pour Penser&Agir: bon, cette "majorité" devrait respecter un peu plus la "minorité" parce que la "majorité" lucide et réaliste sait très bien qu'elle n'est pas aussi majoritaire qu'elle le prétend et que la "minorité" est plus majoritaire que la "majorité" qui la pense minoritaire...

Carpe Diem a dit…

@ Antikor : Tu poses la bonne question : pourquoi accuser ceux qui boycottent ou qui critiquent de traitres? Je pense que c'est fait exprès pour les isoler.. Merci pour ton commentaire.

@ Portfolio: Merci pour ta réponse pertinente!

@ Arabasta : Désolé mon ami :)Je t'avoue que je me suis beaucoup inspiré de ton excellent article avant d'écrire le mien..:p @ +

OrangeOrange a dit…

Débat ? Toujours les mêmes fondamentaux !


Le plus extraordinaire c’est que l'équipe en place arrive en permanence à relancer la polémique sur des thématiques dont elle a pourtant déjà tout dit depuis longtemps. A chaque fois en exploitant tel ou tel évènement, mais toujours avec les mêmes fondamentaux, ceux qui lui ont permis en 2007 de siphonner l’électorat du FN.

Sur le thème des ‘Valeurs’, fondateur de la stratégie de N Sarkozy, je recommande vivement de visionner - surtout d’écouter - une excellente anthologie des mots et des idées qui construisent sa prise du pouvoir et ses deux premières années à l’Elysée: http://www.youtube.com/watch?v=Fm-TdlB8QNI

Quatre autres vidéos de la même série sont aussi sur YouTube, mots clés: Sarkozy Midterm

Pour la version ‘intégrale’ de la série (la compression de l’image est de moindre qualité que sur YouTube mais, ici, les 5 volets sont réunis en une seule video, dans leur ordre chronologique), c’est sur MySpace : http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&VideoID=101067879

Un petit bijou pédagogique, si l’on a 30 minutes devant soi et deux cachets d’aspirine de secours: non-pas qu'il soit mauvais orateur, mais dans ce tourbillon ...

sarah a dit…

@carpe diem : à mon avis, il ne s'agit pas d'isoler avec cette histoire de "traitres" à deux balles, mais 1 de nous faire culpabiliser, et 2 de faire un lavage de cerveau pour la plus naïfs.. si tu oses critiquer ton pays c'est que t'es un traitre, un système de propagande classique..
Le paragraphe tiré de La Presse est odieux, heureusement que je ne lis pas les journaux tunisiens, et je m'épargne cette souffrance intellectuelle...
Sinon, je pense que la meilleure solution serait de les ignorer, ils ne méritent pas autant d'attention, avec des agissements de ce genre, même le RCD n'en voudra plus, tellement c'est minable

Penser et Agir a dit…

@tous: je trouve formidable ce débat pour une raison très simple: nous ne sommes pas forcément habitué à voir des jeunes tunisiens au français impeccables se montrer aussi intéressés à la vie publique de leur pays..
Peut importe d'où on vient et qui on soutien, l'important est de nous respecter au sein d'un débat qui est le nôtre ! NOUS SOMMES L'AVENIR, LE DEBAT EST A NOUS !

AKRAM a dit…

@penseretagir
sorry sir tu es disqualifié pour ce genre de debat, pour une raison toute simplette. TOI QUELQU'UN TE PAYE...POUR CE QUE TU FAIS. NOUS...NON.

AntikoR a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
AntikoR a dit…

Bonjour,

@Ahmed : Cher Ahmed, je ne blaguais pas.. j'utilise les résultats et les chiffres officiels que nous devons admettre (puisque le fait de discuter ces chiffres ne sert absolument à rien.. ce sont des chiffres sacrés à ne pas discuter sans apporter des preuves.. et donc pour moi ces chiffres sont plus vrais que le Coran jusqu'à preuve officielle du contraire)

@Carpe Diem : Merci, tu sais, il y a une autre question que je trouve intéressante mais j'hésite trop à la poser. l'hésitation vient du fait que je préfère ne pas penser à cette question et aux réponses possibles.

Carpe Diem a dit…

@ Antikor: Pourquoi cette hésitation? Toute question est bonne à poser!

H B J a dit…


@Akram

Tu accuse quelq'un sans preuves !!

" tu es disqualifié de débat "

hahaha

Bizarre comme attitude de la part de quelqu'un qui prétend être démocrate

H B J a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
H B J a dit…



@Carpe Diem

j'ai déjà répondu a beaucoup de points dans ton article

via plus de 10 articles

je vais pas me répéter a chaque fois !!!

Je comprend pas pourquoi quand z fait des caricatures en dessinant le drapeau national en papier mouchoir ...

vous dites c une liberté d'expression

et lorsque abdel aziz jeridi publie des caricatures sur nasraoui ou robert menard

vous dites c pas possible !! et àa risque de provoquer une guerre civile mdr

wallah j'aimerai comprendre

POURQUOI Ce double discours

akram a dit…

@hbj
je ne pretends pas etre democrate...
JE SUIS DEMOCRATE.je te repete que nous n'avons pas le meme statut.moi je suis un citoyen qui donne un avis(dans le mille ou out peu importe) TOI et tes copains vous etes payés pour ecrire ou commenter.
je suis crdible meme quand je metrompe et VOUS non vous n'etes pas credibles...alors là pas du tout...tout comme le journal "koll ennass" ou un autre torchon

SPARTACUS a dit…

@HBJ
vous commencez à nous gonfler les patates vous savez?
votre baratin ne nous interesse pas