24 juillet 2007

La bière Heineken en Tunisie en 2008

Ca fait bien longtemps qu'on a entendu parler de cette probable commercialisation de la bière Heineken sur le marché tunisien. Et d'après ce que j'ai pu entendre à droite et à gauche, les premières négociations entre la maison néerlandaise et la SFBT avaient échoué. Eh oui, dur dur de supprimer un monopole, surtout quand il s'agit d'un monopole d'Etat sur l'alcool, cette boisson tant prisée et taxée:)
Afin d'avoir un discours politiquement correct, la future commercialisation de la bierre Heineken est citée comme "un projet de joint-venture tuniso-hollandais dans le domaine de l'agroalimentaire". Humm... d'accord, mais ca reste quand même un projet de commercialisation de boissons alcooliques, de bières en l'occurrence, alors appelons un chat un chat!

" Selon Guillaume Duverdier, Directeur Général du groupe hollandais Heineken, le choix de la Tunisie n’est pas le fruit du hasard. Le site a été sélectionnée sur la base de plusieurs atouts : la stabilité politique, la paix sociale, le positionnement stratégique et la visibilité des affaires."

Là non plus, on ne dit pas que ce qui attire le plus cette firme leader dans son domaine, c'est bien l'extraordinaire demande du consommateur tunisien pour le produit "bière"!! La bière s'est toujours vendue, même sans stabilité politique, paix sociale, et bla bla...Qu'ils aillent faire leur courses le Samedi après-midi, ils remarqueront les rayons vides des caves des supermarchés!

Reste à savoir maintenant le prix de commercialisation de cette bière et son futur positionnement. A mon avis, elle a tout intérêt à attaquer Celtia de front en ciblant le segment "populaire" des tunisiens, soit ceux qui consomment le plus la bière, et en appliquant un prix competitif. J'ai des doutes par contre sur le succès commercial de ce projet si la firme hollandaise ne décide d'écremer le marché...Hâte de voir la future guerre Heineken-Celtia à venir, et surtout hâte de voir la première pub "Celtia":)))) Car Heineken, à l'instar de Tunisiana, va y aller super fort en pub et promo les premiers temps, ce qui va entrainer Celtia sur cette voix de la communication moderne. Je pense que ca va être plus que drôle:)) J'imagine le futur slogan: " Ena ma Enchikh kén bik ya Celtia!!"

7 commentaires:

SAFOne a dit…

salut. j'ai des pot nouveaux ingenieurs génie indus que Heineken avait contacté pour des entretiens, le groupe leurs propose un contrat d'un ans pour le déploiement de l'usine (qui n'ont pas commencé a batir) puis un renouvellement s'ils le veulent (on dirait qu'il ont du mal a recruter! on en a fait des débat entres pots! malla yabda carriére fel birra!) 7asilou famma chkoun mché lel entretien...un bon salaire, beaucoup de bénéfices (entrautre 6 ka3bat birra walla face2face chke jour!!!) mais le mec qui est allé pour l'entretien m'a dit que ca serait une société totalement exportatrice et que ces produits seront pas commercialsés en Tunisie ou en petite quantités donc ca cible pas vraiment le marché Tunisien; c'est just une décolalisation pour profiter du rapport qualité/prix de la main d'oeuvre en Tunise (3ala minwél les call center). en tout cas en verras d'ici fin 2008 si Heineken va étre vendue dans nos rayons mais je pense pas que ca va faire de la pub car si on interdit la pub au cigarette je pense pas que ca va étre permis pour l'alcool.

3amrouch a dit…

je pense que toi qui a visiter la belgique tu sais mieux que quiconque que le heineken est de la pisse de chien comparer au bierre belge.
elle est boudé tout comme la corona

selim a dit…

Merci Safone pour les informations. S'ils s'agit d'un simple projet de délocalisation, on ne peut effectivement pas parler de commercialisation...On verra bien ce que ca sera l'année prochaine

selim a dit…

3amrouch: je suis d'acoord avec toi, la heineken n'est pas spécialement bonne. Mais il y a pas mal de gens qui l'apprécient! N'oublies pas que c'est le leader mondial, il est présent dans 170 pays. C'est pour celà que ca m'étonnerait fort qu'il ne tentent pas de la commercialiser en Tunisie...on verra bien!

ancien combattant a dit…

@Carpe diem.

Précisions.

- La bière n'est pas un monopole de l'état tunisien, la SFBT étant une entreprise privée. Il s'agit plutôt d'un monopole de fait car l'état n'a jamais autorisé une autre société à commercialiser de la bière alcoolisée en Tunisie.

- il ne risque pas d'avoir une guerre de pub entre les deux car à ma connaissance la pub pour les alcools est interdite en Tunisie.

tunisamady-k a dit…

...La dernière? Le "tout Tunis" s'en délecte. Par "ragots Bakchichiens" interposés,Hamadi Bousbia,personnage connu pour son immense générosité,sa grandeur d'âme,ses largesses,sa libéralité serait mis sur la sellette. Est-il besoin de rappeler que, en grande partie, ce fameux "tout Tunis" est composé d'écornifleurs, de parasites, de pique-assiette, maîtres en l'art de la courbette, de la platitude, de la plus vile bassesse et dont la qualité première est, dès qu'ils s'imaginent que le vent risque de tourner, d’afficher une ingratitude innée, monstrueuse

Et pour en revenir à cette fameuse « dernière », on nous sort, pour le plus grand bonheur des colporteurs des « nouvelles, wala-wala,toutes fraîches »,une histoire abracadabrante où il serait question d’un « impair » qu’aurait commis le PDG de l’une des plus importantes et des plus anciennes entreprises (datant du Protectorat) d’agro-alimentaire,à l’endroit d’un proche de l’Epouse de M. le Président de la République,en lui ayant réclamé le règlement d’ une facture impayée.

« Bakchich » conclut avec un invraisemblable scénario (comme en raffolent les parasites ci-devant cités).Il est, ainsi, dit : « Trois jours après…les représentants de la Sté Heineken débarquent à la SFBT : ’Plus question de conclure le moindre accord,le contrat est rompu… ».( Oui,il s’agirait bien ,selon « Bakchich »,de propos tenus par des « responsables » d’une entreprise de l’envergure de Heineken et non de représentants d’un vague Etablissement d’une République « bananière » d’antan).

Brobbi, qui pourrait croire, un seul instant, que les responsables de cette célèbre firme néerlandaise accepteraient, fût-ce à la demande expresse de Beatrix Wilhelmina Armgard van Oranje-Nassau, autrement dit : S.M. la Reine Béatrice des Pays-Bas, de tomber aussi bas, en se rendant complices d’ignominieuses manœuvres souterraines, de honteuses turpitudes qui ne sont, en fait, que le produit de l’imagination, autant fertile que vendeuse, de ceux qui les avancent. N’est-ce pas cela la fameuse « liberté d’expression » ?

Qu’en est-il, réellement, des pourparlers SFBT/Heineken ?

- Le 1er Juin 2004 (il y a donc 3ans et 7 mois), « Jeune Afrique » rapportait que « ..avec le soutien du Groupe Castel, la SFBT aurait conclu (vous apprécierez le sens du temps utilisé ) avec la Sté détentrice de la marque Heineken un contrat de concession pour la fabrication de la célèbre bière à Tunis.

- Le 20 Décembre 2006 (c’était, donc, il y a treize mois), Reuters annonçait que « Heineken a acquis 49,99% de la SPDB (de M. Boujbel), et investira, lit-on dans la même dépêche, 27 millions d’Euros pour la construction d’une nouvelle usine, ainsi que pour le brassage et la distribution de la marque Heineken et des…marques locales, en Tunisie.

Ne sommes-nous pas loin, très loin de ce que prévoyaient les entretiens préliminaires d’il y a + de 3 ans et demi, entre Si Hamadi Bousbia et les représentants de Heineken qui prévoyaient la concession de la marque à la SFBT. D’autant que Si Hamadi ne se serait pas « autoriser » à céder les 49,9% de l’Importante entreprise dont il est ,et demeurera, en charge, au grand dam de ses détracteurs.

Cette « affaire »,donc, dont on ignorait les « véritables » tenants et aboutissants, n’a aucun caractère d’une récente actualité qu’on jetterait en pâture à ceux et celles avides de scandales et qu’un rien émeut (l’hypocrisie aidant…) - hamadi khammar

tunisamady-k a dit…

Ou, quand Hamadi Bousbia prend tout le monde de vitesse


Une opération, fort réussie, de communication, organisée à l’initiative de la S.F.B.T., et ayant pour cadre le légendaire « Café de Paris », a eu lieu le mardi 25 Novembre 2008, à l’occasion du lancement de la célèbre bière allemande « B e c k ‘ s », née de la fructueuse collaboration des leaders en la matière : la S.F.B.T., d’une part, et le plus important groupe brassicole mondial, INBEV, d’autre part, qui ont décidé de la fabriquer et de la commercialiser, en Tunisie.



« La S.F.B.T. »

Depuis 1925, la Société frigorifique et brasserie de Tunis (S.F.B.T.), l'un des principaux groupes agroalimentaires du pays ( leader incontesté dans la fabrication et la commercialisation des boissons gazeuses,des eaux minérales, bières et jus de fruits), fabrique la « CELTIA », hautement appréciée, autant par les autochtones que par les dizaines de millions de touristes étrangers dont notre pays est la destination privilégiée, depuis des années.
Maghreb Corporate vient d’attribuer la note « AA+ » à la Société Frigorifique et Brasserie de Tunis (S.F.B.T), lui donnant ainsi droit à la certification MSI 20 000.
La SFBT devient par conséquent la première société tunisienne à bénéficier de ce standard.
Cette certification est la reconnaissance de l’efficacité de la politique de gouvernance du Président Directeur Général de la SFBT, Monsieur hamadi Bousbia, et témoigne de la large contribution de la SFBT à l’enrichissement et au développement économique de la Tunisie.
Maghreb Corporate a octroyé cette certification suite à un plan procédural d’audit, suivi rigoureusement par des indicateurs précis et spécifiques, quantitatifs et qualitatifs.


« I N B E V »

INbev est le plus grand brasseur au monde de par le volume de bière brassée. Il y représente une part de marché d'environ 14 %, et une production de 397,5 millions d'hectolitres de bière et 25 millions d'hectolitres de limonades(source/Barth Report 2007/2008). Le groupe emploie environ 86 000 personnes.
Anheuser-Busch InBev, est ainsi le leader mondial de la bière, fabricant et commercialisant, entre autres, les marques les plus célébres, les plus prestigieuses, les plus appréciées, dont Stella Artois, Beck’s, et Budweiser…,pour n’en citer que celles-là. Il représente un chiffre d'affaires de 36,4 milliards de dollars et produira un quart de la bière consommée à travers le monde.