22 juillet 2007

Une journée à Cap Engela



Afin de fuire la foule du Dimanche sur les plages tunisoises, nous avons décidé, mes amis et moi, de prendre le cap du Nord du pays et de nous rendre à Bizerte où nous espérions trouver une belle plage un peu "vierge" et non souillée par la présence humaine. Nous avons donc choisi Cap Engela, qui se trouve à une vingtaine de Km de Bizerte. Sortie à 11h, passage obligatoire par "Géant" pour la bouffe et les boissons. Je vous rassure, les tunisiens consomment toujours avec autant de frénésie! Le centre commercial était plein, ses cafés aussi! Des enfants qui courent, d'autres qui pleurent, un couple qui se dispute en public, des gens qui jettent un coup d'oeil sur votre panier pour scanner vos achats...bref, la routine classique:)
On prend enfin la route, et 10 mn plutard la grosse peur: j'appercoie sur le bord droit de la route un de nos chers agents de la circulation accroupi derriere un tri-pied! UN RADAR!!!! Merde, la journée commence mal...Je ne savais pas la vitesse à laquelle je roulais à ce moment là, ce qui était loin de me rassurer...quelques centaines de mettres après se trouvaient d'autres agents qui étaient entrain de signer les contraventions. En voyant le nombre de voitures arrêtés, j'étais persuadé qu'ils allaient m'ordonner de me rabattre sur le bas côté moi aussi...Je diminue ma vitesse, de toute facon j'étais bien obligé de décélérer sinon je pouvais renverser l'agent kamikaze qui se trouvait en plein milieu de la route pour arrêter les voitures...j'avance un peu, encore un peu, l'agent est juste là devant moi, il fixe ma voiture, me fixe dans les yeux...Il lève son bras droit, et là je me dis: ca y est, je suis pris...je me prépare à me garer à droite, quand je me rend compte que son doigt pointait vers la voiture qui était derière moi!!!! Spontanément et simultanément, mes amis et moi poussons un cri de bonheur, de victoire!!! Le sourire était de nouveau sur nos lèvres...Musique à fond, et cap sur cap Engela:)
Nous arrivons à Bizerte, nous passons au dessus du fameux pont, nous traverons la ville, nous nous arrêtons pour acheter les vers pour la pêche (1 ver= 100 millimes). Nous prenons la route de la corniche, et nous voilà sur la petite route, plus que dangereuse, qui nous mènera au Cap. Les chauffeurs de louages qui emmènent les gens du coin d'un village à un autre sont de vrais fous du volant! La route est super étroite, perchée sur des collines sans aucune sécurité (un peu comme la route de Tabarka) mais ces fous fonçaient à toute vitesse, dépassaient les autres voitures...Je me demande ce que ressentent les passagers de ces louages, la sensation doit être proche de celle du Grand huit..
Une fois arrivés à destination, une première deception: il y avait une vingtaine de voitures déjà garées! Et nous qui cherchions un peu de tranquilité, c'était raté! Nous nous rendons compte que cet endroit commence à être connu, il faudra chercher une autre plage pour la prochaine fois! Nous prenons parassol, glacière et serviettes et nous commençons à chercher un petit coin tranquile. Nous avons finalement trouvé un petit bout de plage entouré de rochers, nous choisissons de nous installer là.

A une dizaine de mettres de nous se trouvait la tente improvisée d'une famille de dix personnes. Je dis tente, mais c'était une vraie maison avec cuisinière, bouteille de gaz, torches, mattelas en mousse, glacières, radio, etc..Nous avons compris qu'ils avaient passé la nuit dernière sur place. Pour eux, c'était un week-end plage! Les femmes étaient voilées et nageaient avec deux couches de robes longues. Les hommes jouaient aux cartes en buveant des bierres...
Nous avons dû nettoyer la place que nous avons choisi pour la journée, car c'était une vraie poubelle: des restes de melons, de pastèques, des os, des cannettes, des bouteilles en plastique, des sachets en plastiques...c'était vraiment désolant de constater une telle négligeance envers une si belle plage...Nous avons dû faire le ménage à la place des gens qui nous ont précédé. Nous avons même trouvé des excréments pas loin dans les rochers...Vraiment dégueulasse!! Honte aux tunisiens qui ne font pas attention à leurs plages et qui salissent leur environnement!
Nous avons malgré tout passé une agréable journée car l'eau était très bonne et la compagnie fort agréable. Les paysages du coin vallent vraiment le détour. C'est en se rendant à ce genre d'endroits retirés qu'on se rend compte que nous avons un pays vraiment très beau!

5 commentaires:

SAFOne a dit…

mdrr on a fait le méme trajet ac mes pots...Géant pi kelkes km plus loin le policier avec le radar sur le tripier ( mon pot roulait a 130 kmh ) donc on a eu aussi une tite peur ...nous sommes allés a la Grotte c peuplé mais pas trop, la plage etait magnifique...et puis des vers de thé au café du vieu port de Bizerte + chicha toffe777 3alamiaaaaaaa (b 900 millimes!!!!)

TUNISIENDOCTOR a dit…

sa777a sa77a ettfarhida

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…

Sa777aaaa el 3ouma comme dit le toubib, enti sraft sraft zid 3ala koddem une 20 de km tu as catt ejjanna ou bien ghar wunkel c'est le bonheur mais ça reste relatif le dimanche c'est aussi le jour des OM 40 les isuzus et des charettes. Sinon Ras el Fartass côté takelsa, pour un Carpe Diem tu dois les avoir sur les bouts des doigts ces coins. tiens c'est un joli projet pour un meet up tu ne crois pas??????

selim a dit…

@safone: ti ahaw 3andna nafs el programet:) La prochaine fois n3amlou tachkila:)

@Docteur: Merci beaucoup! wallahi tfarhida!

@azwaw: Merci pour les suggestions! La prochaine fois, je pense qu'on va plutôt préviligier le Cap Bon et les plages d'El haouaria. Sinon, je suis d'accord avec toi, c'est un beau plan pour un meet up!!

Téméraire V5.0 a dit…

En 85-87 j'allais camper chaque été avec des amis à Ghar El Melh. Les baigneurs se comptaient au bout des doigts.

En 93, j'ai pris ma fiancée à cette plage pour lui faire la surprise d'une belle plage très peu fréquentée et c'est moi qui a été surpris. On trouvait même pas ou planter son parasol.

Pour Ras Injla, il faut éviter d'y aller le dimanche, sinon au cours de la semaine c'est une plage relativement tranquille.