12 avril 2009

Manipulation d'information



Aux nouvelles officielles aujourd'hui un nouveau classement international, l'indicateur de stabilité politique, où la Tunisie est bien classée : elle obtient la deuxième place au niveau africain et la cinquième à l’échelle arabe. Elle occupe le même rang que des pays européens, de même qu’elle devance d’autres pays parmi eux.

Selon la machine propagandiste, tout celà est grâce l’approche du Président Ben Ali (qui) a consolidé les bases de l’édifice démocratique pluraliste, la promotion des libertés et du système des droits de l’Homme, la société du dialogue et la participation de toutes les forces vives à la définition des grands choix.

Cette information telle qu'elle est présentée est manipulée et incomplète.

Manipulée parce que ce qu'on nous présente comme indicateur de "stabilité politique" est en réalité un indicateur "d'instabilité politique et de vulnérabilité à l'agitation politique et sociale", comme l'explique le rapport. C'est différent. Cet indicateur ne mesure pas l'édifice démocratique des pays comme on veut nous le faire croire. Les pays qui devancent la Tunisie dans le classement arabe et africain ne sont que des dictatures encore plus enracinées comme la Lybie, les Emirats Arabes Unis ou le Sultanat d'Oman...Tout ce que nous révèle ce classement, c'est le degré d'immobilisme politique en Tunisie...

Incomplète, car la même équipe de The Economist Intelligence Unit a aussi émis un véritable indicateur de la démocratie dans chaque pays, où comme on l'imagine bien, la Tunisie est la dernière de la classe. Classée par le rapport dans la catégorie des "régimes authoritaires", la Tunisie arrive à la 141ème place sur 167 pays, avec une note globale de 2.96/10, et un zéro pointé pour le critère "Processus électoral et pluralisme"...

Finalement, ces classements ne nous aprennent pas grand chose de nouveau : le régime tunisien est authoritaire et modéremment vulnérable à l'agitation sociale et politique...

6 commentaires:

Ammar a dit…

Grâce à Google, on peut vérifier tout type d’information concernant notre pays.

Merci Selim pour cette enquête et cet article.

Carpe Diem a dit…

@Ammar: Vérifier ce genre d'informations douteuses est facile, il suffit de revenir à la source.
Merci de ton passage.

بـانـدي...خـمـيّـس بـانـدي a dit…

Le grand rdv "démo-cratique" approche... et il n'est jamais tôt pour lancer la machine médiacratique !

Je crois qu'il est temps de mettre les recommandations de son excellence en application : (http://7elmet-tounis.blogspot.com/2009/04/blog-post_08.html) ;-)

Bravo et merci la mise au point !

Carpe Diem a dit…

@Bandi: Oui, le grand rdv "idiocratique" approche, et nous aurons droit à beaucoup de manipulations de la sorte.
Merci et à bientôt.

pink_panther a dit…

et oui!
enfin les premiers!
enfin, en partant de la fin de la liste!
de toute façon ce n'est pas prés de changer de si tôt;
nous sommes condamnés à l'adaptation chaotique!
un sociologue américain a publié un boukin à ce sujet (interdit en tunisie of course) là ou il n'arrive pas à trouver une explication à l'acceptation générale d'un régime non démocratique par notre peuple;
il aurait fallut lui expliquer notre fameux "a5ta raci ou adhrab" national!

el pink a dit…

on va tous assister à la réélection à 99 pour cent de la même personne, ce sera inlassablement le même!
les mêmes applaudissements raisonneront et les mêmes personnes qui s'indignent devant tout ce qui se passe porteront un grand sourire aux lèvres quand elles parleront devant les caméras...
et quand l'héritier par alliance prendra le trône les comètes viendront s'agenouiller devant lui en lui offrant gage de fidélité atrocement aveugle ou aveuglée...