04 avril 2009

La benalisation de l'Algerie

Fayez Nureldine/AFP/Getty Images



"Saïd, 33 ans, restaurateur, ne sait pas encore s'il ira voter le 9 avril. S'il s'y décide, il optera pour Bouteflika. "C'est le moins pire de tous", selon lui. Il y a dix ans, il avait avec des discussions politiques avec ses amis. Plus maintenant. "J'ai enfin compris comment il faut s'y prendre pour vivre à peu près bien en Algérie, dit-il avec lassitude. Il ne faut s'intéresser à rien, et surtout, ne pas penser..."


7 commentaires:

Ammar a dit…

http://djebel.net/2009/six-jours-en-algerie/

Soufiene a dit…

Lui ou les Islamistes. C'est le discours que les chefs Arabes adorent. En plus comme tu dis, cela va nous eviter de reflechir et de se casser la tete pour deviner ce qu'il nous faudra vraiment, et ce qu'il faut faire.

De notre cote, on est aussi une population lache et parasseuse. Laissons les faire ce qu'ils veulent, s'ils font du bien, alors tant mieux pour nous, s'ils font du mauvais alors tant pis pour nous.

Carpe Diem a dit…

@ Ammar : merci pour le lien

@Soufiene: C'est l'absence de conscience politique qui rend les gens démissionaires. C'est aussi dû à l'absence d'opposition crédible. C'est fermé de tous les côtés, alors les gens choisissent la facilité : le désintéressement...

Tarek طارق a dit…

سليم.. هذا الموضوع إلي كتبت عليه مقالي الاسبوع هذا في العرب... ينشر نهار الاحد... فمة مقال جديد كتبوه أحمد أغروت و يحيى زبير يظهرلي أفضل مقال تكتب في موضوع الانتخابات الجزائرية
http://www.merip.org/mero/mero040109.html

Carpe Diem a dit…

@Tarek: Merci pour les infos et liens!

Sarah a dit…

vous parlez de l'absence d'une opposition crédible, mais avant que cette opposition ne soit crédible, il faut déjà qu'elle puisse naître et exister

pink_panther a dit…

n'est ce pas le cas de tous les pays arabes?