07 mai 2008

La situation dans le bassin minier de Gafsa empire

Mardi 6 mai, le jeune ALI BEN JEDDOU EL ALEIMI, 26 ans, est décédé électrocuté à l’intérieur d’un générateur électrique desservant les ateliers de la compagnie des phosphates de Gafsa (Bassin minier situé à 400 kms de Tunis). Le jeune TAOUFIK BEN SALAH, 21ans, se trouve dans le coma. Ces deux jeunes faisaient parti d’un groupe de jeunes chômeurs qui, la veille avaient occupé le générateur électrique en stoppant par leur action l’alimentation d’une partie des installations de la Compagnie.

Ils protestaient par cette action spectaculaire contre le non respect par les autorités préfectorales d’un engagement stipulant le recrutement au sein de la Compagnie d’un certain nombre de chômeurs. Le sous-préfet accompagné d’une brigade d’intervention de la police s’est rendu sur place pour dégager les jeunes chômeurs en utilisant des gaz lacrimogénes.

Le jeune Al Aleïmi, se serait emparé de câbles électriques afin d’empêcher que l’évacuation ai lieu. Le générateur était à ce moment hors tension. La remise en route du courant électrique a provoqué son électrocution et celle d’un certain nombre de jeunes chômeurs qui se trouvaient avec lui. Selon des témoins présents au moment des faits, le corps du jeune El Aleïmi aurait été projeté sous le choc en dehors de l’installation électrique. Les secours ne sont intervenus que plusieurs heures après l’accident. Ce drame a mis toute la région en émoi et les affrontements avec les forces de police ont dégénéré.

D'après le Comité de soutien aux luttes du bassin minier de Gafsa.

Pour en savoir plus sur la situation dans le bassin minier de Gafsa, ici, ici, et .

Mise à jour: D'après un communiqué du Mouvement Attajdid: "Le mouvement dénonce aussi le retrait du Délégué et des forces de l'ordre du village après le décès du défunt et l'abondon de sa dépouille au bord de la route jusqu'à la fin de la journée et s'étonne de l'absence d'intervention des représentants de la justice"

6 commentaires:

منداف a dit…

جريمة أخرى في رصيد جلاد الشعب
و من يزرع الريح يجني العاصفة
يسقط حزب الدستور يسقط جلاد الشعب

solidaire a dit…

Ca rappele la banlieur française qui s'est enflammée suite à la mort de deux jeunse électrocutés de la même manière dans un poste de transformation électrique .

Sarra a dit…

@solidaire
comment tu peux comparer ça à ce qui s'est passé en banlieue?!! c'est certes le même cadre, mais un contexte complètement différent!

je suis cette affaire depuis des mois et c'est désolant la manière avec laquelle les tunisiens montrent autant d'indifférence.
et dire que sarkozy estime ne pas avoir à nous donner des leçons. on est peut être pas assez bling bling pour qu'il fasse attention à nous

Sahelien a dit…

Apres le changement, les habitants de la region de Gafsa, etaient les premiers a applaudire Ben Ali. Pourquoi? Parce qu'il leur a construit un AEROPORT dans la ville de Gafsa. Un Aeroport qui a coute la peau des fesses mais qui n'a servit a rien. Au lieu de depenser cette argent dans les autres secteurs economiques rentables de la region. A cette epoque les habitant de Gafsa etaient trop fiers et contents de leur Aeoroport, c'est prestigieux, c'est du luxe dans leur region!! Ca se trouve maintenant qu'ils sont les premiers qui se revoltent contre Ben Ali ?!
J'ai l'impression, que parfois les gens meritent se qu'ils subissent.

Anonyme a dit…

Beaucoup d'imprécisions dans l'article et dans certains commentaires:

1/ Les protestations portent sur la façon avec laquelle ont été attribuées des places au sein de la CPG (et non la non attribution de place)

2/ L'aéreport de Gafsa ne date ni de 1987 ni des années 1990 mais bien des années 2000. Je ne sais donc pas comment les gafsiens ont applaudit pour l'aéreport...

Pour le reste, oui c'est criminel ce qui arrive, et ce qui est encore plus criminel c'est l'indifférence des autres!

les aigles de carthage a dit…

@sarra: Ca dépends comment qu'on regarde les choses . Je dis tout simplemenyt qu'il y a un peu moins de 3 ans de cela 2 jeunes se sont retrouvés grillés dans un poste de transformation électrique parce qu'ils fuyaient les contrôles de flics au faciès et ce fut le début d'un long mois de révolte . les problèmes de rascismes et de sélection à l'embauche ont aussi refait surface dans la bouche des révoltés . Il y a quelques similitude dans les revendication mais il est vrai que la révolte de gafsa à débuté bien avant cette mort .
En évoquant le parallèle avec clichy , je voulais juste lancer la possibilité que cette mort provoque le même émoi et la même réaction . C'est pas compliqué de le comprendre .

sahelien:En 1987, tout le monde l'a applaudit, même moi, enfin si l'on veut .Je n'aimai pas cette trahison mais je me réjouissais de la punition et de l'humiliation infligée à bourguiba .

Pour en revenir à cette situation de redeyef, en regardant les videos, je n'ai pas eu l'impression que les flics avaient un comportement excessivement brutale . On aurait dis qu'ils avaient reçu des consignes pour ne pas faire usage de leurs armes . Est-ce pour éviter que la situation ne dégénère en présence de sarkozy , ou bien veulent-ils vraiment éviter un bain de sang qui ne manquerait pas de se retourner contre eux avec le risque que des portables reprennent les images des ses violences et qu'elles ne soient diffusées dans le monde entier ?
Bien évidemment à l'abri des caméras, je doute qu'ils ne fassent preuve d'autant de passivité . La question serait aussi de savoir si ces flics sont vraiment armés , j'en doute vu que les contrôleurs auront du mal à comptabiliser le nombre de balles tirées et d'en retrouver les douilles comme ce fut le cas à slimane . Et oui, nous avons les meilleurs flics, meilleur même que les marines américains puisque pour chacun d'entre-eux , il y 2 ou 3 personnes assurant la logistique plus une autre assurant le contrôle du nombre de balles tirées et enfin une dernière pour ramasser les douilles .Alors que pour chaque soldat américain combattant, il doit y avoir 2 ou 3 personnes en arrière pour assurer logistque et soutien. C'est incroyable, je ne pensais pas que nous étions aussi performants . Mella organisation !
On est les champions ! on est les champions! on est , on est, on est les champions !