13 mai 2008

Cinéma à Tunis : salles en voie d'extinction


Les salles de cinéma ont survécu à la télévision et à la cassette vidéo, mais elles ne survivront peut-être pas au DVD piraté. Tel est le constat désolant de la chambre syndicale des patrons de salles de cinéma...
Imaginez Tunis sans une salle de cinéma en 2010! Que deviendra le cinéma tunisien sans salles? Le sujet a déjà fait débat lors de la sortie du film VHS-kahloucha, qui a réussi à réconcilier le public tunisien avec le cinéma. Mais depuis, les propriétaires ont continué à vendre leurs salles, accusant les spectateurs tunisiens de bouder le grand écran. A la place de ces salles, nous voyons émerger des centres commerciaux...et de plus en plus de DVD-clubs, proposant les derniers films à la location ou à la vente pour moins de 3 DT...
En supprimant ces salles, où est-ce qu'on pourra voir les films tunisiens? Et comment ces films feront de l'argent? Les salles de cinéma représentent un maillon fondamental de l'industrie cinématographique. Fermer les salles revient à tuer le cinéma tunisien.

3 commentaires:

fares a dit…

bonjour
les salles sont remplacéés par des centres commerciaux et des club vidéo, donc des commerces qui ont soit rien a voir avec la culture soit avec la légalité et la morale.
Ces n'est pas le cas en Europe ou il est vrai on voit bas ces boutiques dites "gravure 1DT".
Je ne peux que soutenir ton idée sur la fait que ce commerce illégal et pourtant toléré en Tunisie, faute de creation d'emploi suffisante et de débouchés.
Par contre j'aimerais souligner le fait que E-mule et les autres sources de peer 2 peer n'ont pas été inventé que les tunisiens, et qu'ils sont la source primaire du piratage et donc de la gravure
J'aimerais te dire aussi que ces plates formes de téléchargement jouissenet d'une popularité extreme en Europe et nottament en France. Pas une seule personne de mes connaissances ne les connais pas et ne les utilise pas, ceci dit les cinéma marchent tres bien en France. Enfin pas tous, le petit cinéma en face avec 2 salles lui il va bientot mettre la clé sous la porte. Autrement dit c les grandes chaines qui marchent, type REX et Gaumont...
Mais pkoi ca marche?
parce que au moment ou vous regardez le film la bas , il est pas encore disponible sur e-mule, et parce que la technologie qu'ils utilisent elle est loin devant la notre. au REX ou au GAumont tu te sens réellement au ciné et t'as un rendu qui n'est égalé nulle part ailleurs de par la qualité des images et du son.
Autre chose, les films qu'ils proposent s'adressent à tous les genres de personnes ca va de l'action au documentaire en passant par la romance et la comédie....
Voila donc pkoi les "cinéma" tunisiens ne marchent pas , il faut investir sur la qulité des salles sur le matériel et sur les films
il faut aussi arreter de pointer les dvd a 3D, c peut etre le dernier moyen de se cultiver et pkoi pas rever un peu dans ce bled!!!!
pour le cinéma tunisien, je suggére qu'on ameliore un peu qu'on hausse un peu le niveau qu'on parle au moins une fois de la société actuelle sans tabou et sans stereotypes , qu'on aborde réellement nos problémes puisqu'on est resté que dans ce genre de films et qu'on verra peut etre jamais un film de qualité en Tunisie
Ah vhs kahloucha il a traité de tous ca de la realité de la tunisie... oiui oui d'accord mais il incite a la violoence et il glorifie des gens " pas trés fréquentables", il aurait pu parler des gens qui bossent qui arrivent pas a joindre les deux bouts ca aurait été plus instructif que de nous parler de houmet chai pas koi a sousse.....

aymen a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
pink_panther a dit…

c'est vraiment triste,
la culture a déjà du mal à s'imposer dans notre pays,
entre les boites, les salons de thé et autres... les tunisiens ont déserté les cinés, les bibliotheques, les théatres...
ceci dit, il y a des personnes qui font du bon travail, des personnes habitées et motivées comme les membres du Cinéclub de Tunis Djebril Diop Membetty;
ces clubs se font de plus en plus nombreux avec la naissance du club cinéfils d'el hamra;
ils proposent de bons films à des prix trés résonnables.