15 mai 2008

Birmanie: aide alimentaire...à vendre!


La junte militaire en Birmanie se moque vraiment du monde entier! Ces militaires corrompus et paranoïaques ont commencé par refuser l'abondante aide internationale, condamnant ainsi les survivants sans nourriture ni toit au sort des 100 000 birmans déjà morts suite au passage du cyclone Nargis. Ils ont ensuite maintenu leur mascarade de référundum sur la nouvelle constitution, allant même jusqu'à déclarer aujourd'hui que 99% des inscrits ont voté et que 92% d'entre eux se sont prononcé pour un oui. On apprend aujourd'hui que les mêmes militaires, qui contrôlent strictement les denrées alimentaires entrées dans le pays et provenant de l'aide internationale, ont mis ces marchandises en vente sur les marchés de Rangoon!


Selon les témoignages des habitants, des nouilles, des biscuits, de la viande séchée, des tentes et des moustiquaires de marque étrangère (comme CNE , MCS, PMUS, DIS, IT ; des marques made in Thailand, Japan et China) et qu'ils n'ont jamais vu en vente avant cela, se trouvent actuellement étalées dans les marchés de Rangoon. D'autres habitants ont affirmé que les mêmes biscuits qui étaient vendus dans les marchés étaient distribués aux survivants au sud du pays. Des paquets avec une Croix Rouge, sigle de l'organisation humanitaire, ont été aperçus dans les étalages du marché. Toutes ces marchandises ont été acheminées par des camions de l'armée, selon les témoignages des habitants.


D'autres témoignages d'habitants, publiés dans le journal en ligne Mizzima: Another local resident in Rangoon said he saw army trucks from the Navy Supplies Depot, in Mingaladon, Syriam and Labutta bringing the relief materials to the markets."I found the same biscuits in the Nyaungpinlay market and the shopkeeper was shouting -- 'foreign biscuits available'," he said. Similarly, he said he saw foodstuff, part of the relief supplies, at the residence of his friend who works at the airport. "When I visited my friend's house on Tuesday, I saw a dozen tins of sardines and about five packets of biscuits in his home. When I asked him, he said he got it from his work place." An aid worker expressing concern told Mizzima that relief supplies donated for the cyclone victims are on sale in Rangoon markets. "The aid workers have got photographic evidence of these supplies being put on sale in the markets. The rice sacks and condensed milk tins with 'World Food Program' (WFP) logos and Japanese flags are on sale," said the aid worker.

Maintenant que tous les regards sont tournés vers la Chine et son tremblement de terre, la junte a les mains libres pour faire sa
loi. Pendant ce temps, des hommes, des femmes et des enfants survivent comme ils peuvent...

Sources: Ici, Ici et .

2 commentaires:

Bel Malwene a dit…

je ne vois pas une grande différence avec notre réalité (Surtout fel les pourcentages 99% et 92 %) ...
Rabi yosterr nchalah ma yjinech nhar w nwaliw hakeka !! khater el corruption 9atletna fi touness !!!!!!

profiteur a dit…

Les produits alimentaires provenant de donation ont déjà été vendus en tunisie .Si vous demandez à des vieux qui savent lire, ils vous le confirmeront .S'ils prétendent le contraire, c'est que ce sont des menteurs.