04 août 2007

Témoignages

Je viens de recevoir ce mail de Souada, une amie étudiante avec moi à Bruxelles et qui est millitante dans une association qui s'appelle Génération Palestine, basée à Paris et qui fait partie du réseau associatif GUPS (The General Union of Palestine Students). Dans ce mail (que vous pouvez lire plus bas), elle témoigne de ce qu'elle a vu et vécu durant les deux semaines qu'elle vient de passer en Palestine. Je ne vais pas en dire plus car ses mots en disent assez.

"Bonjour a tous,


Je reviens de Palestine, ou j y suis restée deux semaines, et je voulais relater mon experience, ce que j ai vu et vecu la bas car cela me semble important de diffuser ce message. Vous trouverez aussi des liens que j ai mis dans ce mail , qui montre la manifestation a Bil'in.

J ai passe deux semaine extraordinaire en presence des palestiniens, ils nous ont accueillis si chaleuresement.

A tres bientot
Souada

Les frontieres...une realite d'une troublante cruaute ici. C est une prison a ciel ouvert., je me perds dans les ruelles de la vieille, pourquoi tous ces flics armes, les militaires, les cameras de surveillances...Pourquoi ? Les juifs, chretiens et musulmans qui se croisent dans cette ville dans un semblant de liberté.

La Cisjordanie, avec ses murs , ses barbelées,. entourent les colonies qui se propagent.
Des camps armés israeliens sont juxtaposés aux colonies afin de protéger les colons
qui sont pourtant armés. Sur les routes "palestiniennes", l'armé israelienne installe
des "check points" afin de controler les flux de la population.

Qualquilya, l une des villes que nous avons visité, se retrouve isolée par un double mur..
le chomage a atteint un pourcentage record, a Khalil ( Hebron), la vie est dure, les pressions
de l'occupation israelienne, les miradors, les routes coupées …beaucoup de commerces ont du fermer

J ai d abord visité Khalil, ce fut un choc, on voyait les maisons des colons, qui habitent au dessus des palestiniens, ils jettent leur déchets, nombre de Palestiniens ont été touchés, parfois ils jettent même de l huile chaude, je ne comprends pas, le système qui a été trouve par les habitants pour eviter de recevoir leur dechets est de mettre des bâches, des fils barbelés,, j ai rencontre et parle a des habitants qui m expliquaient qu ils avaient été touche, blesse soit eux ou un membre de leur famille ou ami par les déchets des israéliens,

J ai visite des familles, toutes avec des histoires plus horribles les unes que les autres, ce monsieur, habitant de Khalil, nous expliquait qu Israël lui avait propose trois fois un million de dollars pour quitter la ville de Khalil, mais il a refuse, il aime son pays, sa terre, pourtant ils vivent dans des conditions difficiles, nous étions a la terrasse avec le groupe, du haut de cette terrasse on voyait les colons en bas ils nous ont jetait des pierres, je ne comprenais pas, pourquoi cette violence, et ce soldat n a même pas daigner réagir, il y a un soldat 24H24 pour « protéger »les colons, protéger de quoi, de qui ???? Ce monsieur vit en permanence avec un soldat sur sa terrasse, est-ce une vie !!???

Ce qu il fesait avant etaient de violer les femmes , filles paestiniennes, et les prenaient en photos, et ensuite fesaient du chantage au pére ou mari de quitter la ville sinon ils montreraient les photos a tout le village, de nombreuses familles ont fuient de cette façon, les pamestiniens est un peuple fier, fort , un honneur. Quelle cruauté de la part de ces soldats!!!!

ette ville est sous tension, cela me fait mal.

Il nous expliquait qu'à deux reprise sa femme avait perdu son bébé car l'armée lui avait interdit d appeler l ambulance il l avait fait patienter et avait bloquer l entrée de l ambulance dans la rue, j ai mal, j ai mal, un flot de larme m envahie.

Parfois les enfants reviennent de l'école avec des vêtements déchirées, une chaussure manquante, car ils se font attaquer par les chiens, et les soldats attendent quelques minutes avant de réagir, quelle cruauté, ces soldats ne sont pas humains, ils se réjouissent de ce qui se passe.

L'armée rentre chez les familles, détruisent tout, le nombre d'arrestations est innombrable, plus de 12000 prisonniers, leur tort est d'être palestinien, emprisonné sans raison apparente, ils humilient, terrorisent ces gens , nous avons visité à Ramallah, un centre qui s'occupe des victimes des tortures, les prisons sont des lieux de non droits, on leur infligent la torture physique et psychologique ( torture physique autorisé jusqu' en 1999, la torture etait légale !!!! cela relève du délire !!), ce qu'ils font également régulièrement, ils amènent la famille dans une pièce à coté de celle du prisonnier, et torture la famille, ils font croire cela au prisonnier, ils entend alors les voix de ses parents, afin qu'il avoue quelque chose, alors qu il n a rien fait, etre la sans raison!!!! Ils sont souvent mis sur des chaises bancales les mains et pieds ligotés, avec un bandeau sur les yeux, et cela pendant des heures, voire des jours !!!! Tout pour les humiles, les effarouchés, pourquoi.

Nous étions loge a Bil'in, ou se déroulent une manifestation non violente contre le mur et l occupation israélienne, avec les internationaux, les palestiniens, et les israéliens,

Lors de notre marche pour aller vers le mur, on nous tirent des gaz lacrymogenes, sans raison, une panique et une rage s'emparent de moi, à chaque cou de feu de l armée israélienne, nous reculions et revenions, en criant « la la ldjdar » « non non au mur », personne de tous âge étaient présent, des enfants, des hommes, des femmes, …faisant preuve d un tel courage,

L'armée tire des balles, ils ont toute une panoplie d'armes, de balles sophistiqués, ils ont tirés sur l'un l des organisateurs sans aucune raison, il était proche d'eux, il a reçu une balle en pleine tête, urgemment amener a l hôpital, ou il y a passe 5 jours, cela me fait si mal. L'armée ne nous laisse pas manifester, quelle liberté, quelle démocratie !!!!!!!!! Quelle désillusion en ce monde. L'armée est omniprésente, elle me fait peur, cela m'angoisse. Je marchais dans les rues de khalil et ces soldats marchaient en pointant leur armes, sur les habitants. voici des liens ou vous pourrez voir la mannifestation et la personne qui fut blesse, le econd lien est l installation de colonies ce jeudi à bil'in"

Voici un autre témoignage en Anglais d'un autre millitant:

"manifestation message from one of the demonstrator

Dear

Friends

28th July 2007.

Approximately 300 international, Palestinian and Israeli non-violent demonstrators came together for the 129th Bilin demonstration against the illegal Apartheid wall. The demonstrators came from all backgrounds and included children as young as five through to women, men and elderly internationals, Israelis and Palestinians.

The demonstration took a different route than usual and entered the olive groves from the far left hand side through a small road close to the wall. Upon entering the Olive groves, the soldiers almost immediately began firing tear gas canisters and sound grenades at the demonstrators who were peacefully walking towards the Apartheid wall. Despite demonstrators being hundreds of meters away from the Wall and not posing any threat to the soldiers or the Wall itself the soldiers used severe aggression without just cause. Demonstrators made significant attempts to avoid the tear gas however due to the direction of the wind, many of the demonstrators were severely affected by the gas, including one international male who required attention by the Palestinian Red Crescent.

Despite initial attempts by the soldiers to disperse the demonstrators, the non-violent activists persevered in getting their message across that the Apartheid wall must fall and that the people of Bilin and the internationals say No to the Occupation. The peaceful demonstrators faced rubber bullets being fired seemingly without reason and in a completely indiscriminate manner, as well as tear gas canisters directly at demonstrators. It was only through great fortune that there were no reports of serious injury as a consequence.

Due to the heat of the day and the excessive use of tear gas, fires were started within the Olive groves. Unfortunately due to the direction of the wind, a large fire took hold in a section of the groves and approximately ten Olive trees were severely burned and damaged. Demonstrators were keen to preserver the trees however the fire was too strong for them to overcome and they had to retreat.

Due to the recent death within the village of a local Palestinian woman who died whilst giving birth, there was a conscious effort by organizers to reduce the length of the demonstration out of respect to the family and friends of the deceased. As such after approximately an hour, the organizers brought the demonstration to a close.

Iyad Burnat"

La première vidéo témoigne de la manifestation qui a eu lieu contre le mur de séparation et de la réaction des soldats israéliens. Ces manifestants sont venus d'un peu partout: Espagne, Belgique, Suisse, France...

La deuxième vidéo relate le témoignage de deux palestinien suite à cette manifestation.

La troisième vidéo parle de la situation de crise entre les colons israéliens et les palestiniens qui ont été chassés de leurs terres à Bill'in. Il se trouve que 200 familles de collons se sont emparés illégalement des terres de palestiniens à Bill'in. Comme la vidéo le montre, ces 200 familles sont venues s'installer illégalement dans cette nouvelle colonie de Matityahu Mizrah, qui a été battie sur 60% des terres palestiniennes de Bill'in. La court suprême d'Israel doit statuer sur la légalité de cette construction, mais on attend toujours sa décision. Entre temps, ni les familles de collons qui ont payé ces logements, ni les familles palestiniennes qui ont été chassées de leurs terres n'ont trouvé de solution à leur misère. Les collons ont finalement décidé de s'y installer par force. La faute revient essentiellement au gouvernement et aux entreprises qui ont bâti ces construction illégalement.


"200 Settlers Illegally Seize Bil'in Land -Matityahu Mizrah

Thursday, Aug. 2nd, 2007
(Reported by Emad Bornat from Bil'in, Palestine
to MA Grady Flores)

Last night 200 Israeli settler families illegally took over the incompleted settlement Matityahu Mizrah, within the larger settlement of Modi'in Ilite. The Israeli High Court will decide the legality of the construction of Matityahu Mizrah, built on 60% of Bil'in's land. In December 2005, Bil'in villagers constructed a small house overnight in the settlement construction area causing the project to come to a hault, forcing the issue to be settled in the court. The Israeli Defense Forces stood by as settler families moved in. Five activists, five villagers and one journalist from Bil'in, documenting the event. The settlers tried to beat some of the seven journalists and activists who witnessed the takeover"









2 commentaires:

elgreco a dit…

le monde vit la plus grande insjustice de ce siecle
Le monde se tait
Silence on tourne dans l'oubli et la honte!

mataadi a dit…

Tiens les pros sionistes ne viennent pas commenter sur ce sujet à ce que je vois .

L'étau se resserre de plus en plus et pas sur ceux que l'on croit .
Toute injustice à une fin et celle ci en aura une inch'ALLAH .
Il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas .