08 août 2007

Les raisons du mariage

Le mariage a le vent en poupe en Tunisie! Plus que jamais, le mariage représente aujourd'hui l'objectif ultime d'une jeunesse égarée. Les jeunes se marient parfois très jeunes, alors qu'ils sont encore étudiants et qu'ils ne sont même pas encore stables dans leur vie professionnelle.
La "pression" du mariage commence à se faire ressentir, surtout pour les jeunes filles, dès qu'elles ont dépassé l'âge de l'adolescence. Elles commencent alors à faire attention à leurs réputations, à leur entourage, et à se construire une image "attrayante" en vue de dénicher le mari convenable. Commencent alors le stress et les calculs. Ils y a celles qui tirent sur tout ce qui bouge, dans l'espoir que ca marche avec l'un des nombreux candidats. Elles prennent alors le risque de passer pour "de la marchandise trop usée". D'autres optent pour une stratégie plus sélective, en évitant de perdre leur temps et en choisissant minitieusement les garçons qu'elles fréquentent de manière à multiplier leurs chances de tomber sur un bon parti, et au risque de tomber dans un célibat prolongé. Pour toutes ces stratégies, il y a un temps d'exécution limité, ce qui ne fait qu'augmenter la pression. Car dépassé un certain cap ( ce cap étant relatif, beaucoup s'accordent à dire que dépassé un certain âge, une fille devient moins "bonne" et "fraîche" à marier...), les jeunes filles sont vite déclassées à une sous-catégorie où leurs chances de se marier commencent à sérieusement diminuer avec le temps.
Tout celà crée une concurrence féroce et dénature les relations de couple. Beaucoup de filles se montrent de plus en plus impatientes, en demandant ouvertement et directement aux garçons qu'elles fréquentent depuis un certain temps de se prononcer sur leurs vraies intentions. Tous les garçons n'apprécient pas beaucoup ces ultimatums...D'autres filles se montrent plus malines en provoquant la réaction du garçon. "C", une fille que je connais, joue sur la jalousie de son copain en acceptant d'aller dîner avec des prétendants et en prenant biensûr soin d'en informer son copain, lui administrant ainsi une sorte "de piqure de rappel". "L" va plus loin, en essayant de se rapprocher de sa famille et de son entourage. Amadouer la mère, la soeur, et les amis les plus proches est en effet une manière efficace d'accélérer les choses, laissant les autres rappeler son copain à son devoir! "E", elle, l'a menacé de partir poursuivre ses études et chercher un boulot à l'étranger, puisque "rien ne la retenait (encore) en Tunisie. Elle a mis ses menaces en exécution, mais elle attend toujours...
Autrefois, la famille et l'éducation du mari constituaient les principaux attributs d'un bon mari. Aujourd'hui, c'est son compte en banque qui compte le plus. Qu'il soit mal éduqué ou peu cultivé importe peu. L'essentiel, c'est la maison dans laquelle il fera habiter sa femme, et la voiture qu'il lui achètera...Et beaucoup d'hommes sont conscients de celà et l'acceptent sans problème! Ils acceptent tacitement la règle du jeu, car ils sont sûrement gagnants au retour: avec leur argent, ils achètent le silence de la femme face à leurs aventures extraconjugales par exemple. C'est un deal gagnant-gagnant, et tout le monde trouve son compte...
Tout est devenu calcul, stratégies, hypocrisie et mensonges...dans le seul but d'arriver à ses fins, LE MARIAGE! Où est l'honnêteté, l'amour et la sincérité dans tout ce cirque? Rares sont les couples que je connais et qui se sont mariés par amour et pour l'amour. La passion n'attire plus car elle ne garantit aucun avenir à celle et à celui qui y croit...Aujourd'hui, on rit de celui ou celle qui dit qu'il veut choisir sa future femme et se marier avec quelqu'un qu'il aime vraiment. Futilité! Ce qui compte pour la fille, c'est de trouver un mari qui puisse subvenir à ses besoins, point à la ligne! Tout le reste ne compte pas, ou plus...Pire, de plus en plus d'hommes avouent choisir leur femmes en partie sur la base de la richesse de sa famille! Si son père est suffiamment riche, il pourra continuer à financer ses envies les plus folles. Celà constitue aussi une bouée de secours en cas de crise financière pour le couple. Une fille issue d'une famille aisée est plus à même de participer aux dépenses du ménage, tout ça est bien logique, n'est ce pas?
Le mariage a-t-il changé de fonction et de nature? N'est-il devenu qu'un simple calcul économique, une sorte de joint-venture? Les difficultés matérielles que rencontrent les jeunes motivent-elles cet engouement pour le mariage, et ce quel qu'en soit le prix? Avec l'émancipation de la femme, sa haute éducation et son accès facilité au marché du travail, on s'attenderait plutôt à ce que les jeunes filles aient d'autres aspirations dans leurs vies que celle d'attendre impatiemment les prétendants. Mais ce que je remarque dans mon entourage (sans généralisation) est tout à fait différent. "N" a laissé tomber ses brillantes études supérieures (en dernière année) pour se consacrer à la seule préparation de son futur mariage! Et elle en est fière! Quant à "E", elle est prête à renoncer à d'excellentes opportunités professionnelles, car à 25 ans, elle se sent déjà trop vieille et elle doit vite se rattraper en trouvant un mari avant qu'il ne soit trop tard pour elle...

4 commentaires:

Sarah... a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Hmayed a dit…

n'importe la formule,c'est la chasses au hommes de nos jours (haltes a vos fesses gendre masculine ) :D, nos jeunes demoiselles oublient l'essetiel , ? pourkoi ce marient t elles ? just pr le mariage ?ou bien pour vivre un vrai bonheur , une vraie vie a deux ? avoir un mari a tout prix , a un prix assez cher je pense, faudra que chacun sois clair dans sa tete , sais connaitre se sobjectifs dans la vie , prendre les decisions qui ont suit , et assumer bien evidament :)

Sarah... a dit…

il y a beaucoup de verités dans ce que tu dis..malheuresement le mariage est devenu de nos jours un phénomène de mode , un eternel calcul...mais bon il reste quelques exeptions qui confirment la règle..j'en connais pas beaucooup...mais j'en connais : )

rasta_raf a dit…

mm interessant tout cela, c exactement pour cela que je ne me marierai pa de sitot !

mai meme avant le mariage n'était pa basé sur l'amour non ? ct plus par calcul familiaux, de liens de famille...