23 juillet 2008

Le FMI nuit gravement à la santé!

Y a t-il une relation entre les prêts accordés par le FMI et l'épidémie de Tuberculose? A priori, la réponse à cette question serait non, mais une étude récente vient de démontrer le contraire: l'augmentation rapide des cas de d'infection dans les pays de l'Europe de l'Est serait fortement corrélée avec la réception de prêts du FMI!


L'étude avance que les conditions de prêts et les politiques d'ajustement exigées par le fonds ont poussé les gouvernements de ces pays à réduire leurs dépenses en santé pour obtenir ces prêts. Encore une preuve que le FMI, au lieu d'aider financièrement au développement des pays pauvres, renforce au contraire leur dépendance en leur imposant des politiques économiques favorables aux programmes commerciaux et idéologiques du FMI, et ce aux dépens des habitants des pays concernés. (Jubilee)

2 commentaires:

pink_panther a dit…

trés bon poste,
pour ce qui est épidémie de tuberculose, elle est d'aprés mes informations due à l'augmentation du nombre de sidéens de part le monde, ce qui rend ces derniers susceptibles de développer plusieurs maladies dont la tuberculose,
pour ce qui est investissement des états dans les programmes de santé, dans ce cas exact, il s'agit de programmes de prévention (informations, préservatifs...) qui sont pour la plupart fait par des ONG, des associations...
je me trompe peut être mais dans les pays pauvres du moins, la Tunisie c'est plus du travail volontaire,
je ne sais pas comment ça se passe ailleurs et trés curieuse de le savoir;

islam_ayeh a dit…

C'est pour cette raison que la Malaisie a refusé de se plier aux volontés du FMI et a compté sur elle même pour se transformer en moins de vingt ans en un tigre asiatique! D'ailleurs, elle a été la moins touchée par le crash boursier sud asiatique de 1998..

Abdennaser a refusé le financement du barrage de Aswan (alsod al3ali) par la FMI parce que ça aurait impliqué que l'économie égyptienne soit assujettie aux volontés des "sponsors" du FMI. Tant mieux, c t le coup de pouce pour nationaliser le canal de suez!