07 février 2008

Changement de comportements en Tunisie


Je viens de lire un article publié dans le magazine Jeune Afrique ( N° 2456, la semaine du 3 Février). L'article est intitulé: "Tunisie: pourquoi les laïcs ont peur".

Le sujet a déjà été soulevé à plusieurs reprises: le regain de religiosité en Tunisie et la réaction des laïcs face à ce constat. L'auteur de l'article, Fawzia Zouari, commence par citer deux indicateurs qui selon elle témoignent de ce fait: l'affaire de l'institutrice voilée (et interdite d'enseignement à cause de son voile) qui a eu gain de cause par le tribunal administratif de Hammam-Lif (ce qui va à l'encontre de la circulaire 108 datant de 1986 et qui interdit le port de voile dans les établissements scolaires). Le deuxième indicateur est celui de l'affaire de Salwa Charfi, une journaliste tunisienne qui a fait l'objet d'une fatwa la condamnant à mort après la publication de son étude intitulée: "Le discours des fatwas sur les sites électroniques dans le monde arabe".
Mais ce qui m'a frappé le plus dans les propos de Fawzia Z., c'est sa description des nouveaux comportements religieux qui seraient apparus chez les tunisiens et qui n'existaient pas auparavant.
Elle parle d'hommes aux yeux cerclés de khôl, d'hommes qui se remarient en Egypte ou aux pays du Golf (la polygamie étant interdite en Tunisie), de qanadîl (lampions) suspendus aux terrasses des villas sur les Berges du Lac de Tunis, des tentes familiales dressées pour se restaurer à la mode saoudienne, de nouvelles croyances inquiétantes: la crème de zgougou (graines de pomme de pain) serait haram, tout comme le fait de fêter l'anniversaire de ses enfants, de visiter les Saints, de se faire photographier...
Franchement, j'ai du mal à croire à tout celà, car ca ne représente pas la Tunisie que je connais...Ce n'est pas du tout la Tunisie où j'étais il y a quelques mois. J'ai certes remarqué de plus en plus de femmes voilées dans la rue, les mosquées de plus en plus fréquentées, des gens qui se mettent à prier d'un jour à l'autre, alors que la veille ils étaient de gros buveurs, l'orientalisation de la mode vestimentaire surtout chez les femmes, etc. Mais personnellement, je n'ai jamais vu de Khôl, ni de qanadîls perchés et encore moins de tentes posées; et je n'ai encore jamais entendu de conneries du genre: une femme ne peut pas s'assoir sur une chaise ou fêter l'anniversaire de son enfant...
Autre détail que je trouve un peu tiré par les cheveux: l'auteur affirme que même le langage tunisien aurait changé. Et pour étayer son constat, elle cite l'exemple suivant: de nos jours, on emploie "ya hajja" (qui se dit d'une femme qui a effectué le pelerinage à la Mecque) et "ya hajj" pour s'adresser à des gens dans la rue, alors qu'hier, on employait plutôt "ya ammi" (mon oncle) ou "tata"... Sauf que l'emploi du mot "hajja"n'est pas nouveau, il est même fréquent pour exprimer son respect envers une personne âgée...
Tout ce qu'elle a décrit n'est pas faux, mais quand on lit l'article, on a l'impression que la tendance est à la pakistanisation de la Tunisie. Je pense qu'on en est encore un peu loin. Ou peut-être je me trompe...
La question est à poser aux tunisiens qui vivent en Tunisie: quelle est la part de vérité dans ce que nous rapporte Fawzia Zouari? A-t-elle exagéré les choses? Les laïcs tunisiens ont-ils raison d'avoir peur?

16 commentaires:

fares a dit…

dommage que l'article de jeune afrique soit payant:
je ne vis pas en Tunisie, mais en tant que tunisien laique , j'estime que c tt a fait legitime de notre part d'avoir peur!!!
j'estime que cette islamisation actuelle du pays est une remise en question pure et simple de nos acquis et que c tt a fait contraire a notre histoire ou plutot a nos valeurs communes qui font notre fierté
Habib bourguiba , est un grand homme , avec pas mal de grands hommes et de grandes dames de l'epoque ils ont liberalisé le pays , l'episode que pas mal de gens ne connaissent pas ou ont oublié c que les femmes transportaient les armes des caches dans leurs couffins pour duper l'ennemi de l'epoque! ce n'est que cette liberation de la femme qui a contribué la liberation du pays
les femmes ont beaucoup donné dans ce pays , les femmes c nos méres , nos femmes et nos filles ,en d'autres termes c le passé le present et le futur , les voiler c voiler toute notre histoire , c bruler le livre de notre vie!!!
et ce que je ne comprends le plus c que des femmes prennent l'initiative de se voiler d'elles meme

Hamadi a dit…

C'est grave ce que je lis.
YA HAJ FARES, islamisation ?!! pourquoi nous sommes dans pays athé ou chrétiens? il n'y a aucune prémice qui peut faire peur de rien. C'est le mouvement social normal et habituel mais il faut bien observé pour pouvoir le voir. Si la voile a regressé un certain momment c'est sous la repression policiére pas d'elle même. Il y a toujours un équilibre naturel en Tunisie entre tous les phénoménes sociaux. Je le repete la laicité est une laicité de l'Etat pas des personnes un laic =/= un athé. Et si des femmes portent la voile ca n'a pas d'incidence sur son intelligence ou sur son apport à la société.
Je suis muslman laic.

ramzi a dit…

''la deuxiéme indicateur est celui de l'affaire qu'a fait l'objet d'une fatwa la condammant a mort( salwa charfi) aprés la publication de son étude intitulée : '' le discour des fatwas sur les sites électronique dans le monde arabe ''.

----------

a ce que je sache , personne n'a cndammé salwa charfi . sachant je suis daccord de tout ce qu'élle écrit
la personne en question (salwa charfi ) n'avait demontrer aucune preuve de sa propre fausses déclaration ou bien de tes fausse information , dans ce cas précis verifie tes ources .

le preuve ?? elle est toujour en sécurité .

ramzi

3amrouch a dit…

صديقي
باش نحاول نوضحلك شوية حاجات
اولا تكحيل العنين ووضع الكحل هذيك سنة الرسول صلى الله عليه وسلم،وكان عليه السلام يكتحل بالأثمد.
وللتذكير الجماعة الي عملو القضية اياها في السنة الفارطة كان يكتحلو وشخصيا ريتها لحكاية في مرسيليا اما في تونس نشك في صحة الخبر.
بالنسبة لعصيدة الزقوقو المقصود بالتحريم موش العصيدة ولكن الفعل بمعنى الأحتفال بالمولود وهاذي بدعة تونسية قبيحة.
بالنسبة للقناديل يمكن للزينة ماعنديش علم
بالنسبة لحكاية الأستاذة الشرفي فهو لايعدو كونه اختلاف في الرأي وقع تاويله واتهويله للاساة لبعضهم وللذكرى حين مرض من اتهم بتكفير الأستاذة كانت هي اول من تمنت له كتابيا الشفاء يعني تناقشو مع بعضهم دون ان يفسد الأختلاف للود قضية فلا داعي للرجوع لما عفا عنه الزمن.
بالنسبة لعيد الميلاد فهو ايضا بدعة ولايجوز وفيه اختلاف،على كل حال لسن بحاجة ليوم بعينه لاهداء هدية لابنائنا او ابائنا.
حكاية ياحاج وحاجة ضحكتني ونفضل مانقفش عندها احسن.
فارس
سيب عليك من لوغة الشعبة قالو انجازت وتحديث.
ذكرتني في واحد شعبيست معروف بتفاهتو جاى المرى الي فاتت في محاضرة مهمة وقام يعيط:النجدة،النجدة راهم يحب يلبسو مرتي الحجاب،رني خايف على مستقبل بنتي وهات من هاك اللوي...
عذرا للاجابة بالعربية

Carpe Diem a dit…

@Ramzi: ma source est l'article en question: "Salwa Charfi, enseigente à l'institut de presse de Tunis, vient de faire l'objet d'une fatwa en forme d'appel au meurtre émanant d'islamistes tunisiens installés au Danemark et à Londres"

Carpe Diem a dit…

@3amrouch: Merci pour les clarifications!

fares a dit…

ya si hamadi ne t'enflames pas wassa3 belik, rak d5alt fiyya gratos!!!c grave! carrement????
maw 7orriyet etta3bir normalement me donne le droit de dire ce que je pense????
je pense que la tunisie s'islamise de plus en plus , et c mon avis g le droit de le penser et de pas aimer,domage, mais bon apres perso ils font ce qu'ils veulent du moment ou ils me touchent pas ni ma vie privée!

Anonyme a dit…

Islamisation du pay!!?
On aient pas des musulmans ?
connaissant vraiment notre religion l'islam ou chacun y5arrej fatwa el rou7ou?
qui a peur, ou qui a tort, les laique que personne ne poursuit, les mesulmans pratiquant... ou les extremistes qu'ils soient laiques ou islamistes!?

polygame en manque cruel a dit…

Comment qui font pour se remarier en égypte et dans les pays du golf ?
Et puis est-ce que c'est possible avec une marocaine , parce que je voudrais ùme marier avec yasmina celle qui tourne dans les films .

pink_panther a dit…

ça m'attriste de le dire mais en ce moment il y a effectivement de grands changements; ce n'est certes pas sous le forme de tentes ou autres, quoi que la décos des maisons tunisiennes vire franchement vers le baroque orientalisé en ce moment, mais plutot parmis les jeunes!
une amie a moi, étudiante en 5éme année INSAT vient de se "marier";
à ma plus grande surprise, elle m'a appelé pour m'annoncer la nouvelle; devant dieu bien sur!
pas de contrat, pas de fête et surtout pas de personnes au courant sauf moi!
un mariqge 3orfi!
oui!
une fille trés forte de caractére, bien éduquée et de formation scientifique qui se bat pour les droit de la femme et vire un peu au féminisme!
tout s'est embrouillé dans les têtes des jeunes;
c'est effrayant!

Massir a dit…

Peut-être que les commentaires qui suivent ma note t'éclaireront mieux.
C'est effrayant cette radicalisation.

anonyme17 a dit…

je pense que Jeune Afrique a constaté depuis quelques mois pour ne pas dire des années une chute vertigineuse de ses ventes en Tunisie, mon vendeur de journaux me l'a confirmé , depuis quelques temps il ne vend que très peu d'exemplaires de J.A ;alors périodiquement et pour endiguer cette chute ,elle lance un numéro avec une couverture racoleuse et un article boudourou comme celui d'il ya quelques mois "Que reste t-il des grandes familles tunisiennes ???" ... et à la lecture de ses articles "choc" on se rend réellement compte qu'il est nul et tiré par les cheveux...

Une autre information par contre bonne à savoir , c'est que J.A produit pour chaque n° plusieurs couvertures avec des titres "choc" destinés chacune à un pays ou un groupe de pays ( Maghreb par ex ) , il est vrai que ce qui intéresse les maghrébins n'intéresse pas forcément les autres africains ou les européens

Alors ne tombez plus dans le piège si dans quelques mois vous trouverez dans les kiosques J.A avec une couverture du genre " La sexualité des Tunisiennes : pourquoi les tunisiens ont peur ???? " ou " Suppression des visas européens pour les Tunisiens : Pourquoi ???"

Carpe Diem a dit…

@Anonyme:Je trouve ton avis pertinent. En effet, ca peut très bien être un choix de la part de la rédaction de JA de choisir de publier un sujet plutôt racoleur pour vendre...Merci pour ton commentaire

Anonyme a dit…

les propos de ce monsieur "3amrouch" montre bien l'esprit tordu des jeunes tunisiens de nos jours. d'abord pourquoi il écrit en arabe, boycott du français et encouragement de l'arabisation? puisque tu as su répondre aux commentaires et l'article cela veut dire que tu as compris ce qu'y est écrit. Ensuite, la crème de Zgougou n'est pas seulement préparées pour fêter la naissance du prophète mais c'est aussi devenu une tradition et c'est très bon en plus. Et pourquoi on fêterait pas les anniversaires?! ca rapproche les gens et nous fait sentir qu'on est pas seul et qu'on pense à nous et cela fait toujours plaisir de recevoir un cadeau. Quant aux restaurants à la saoudienne j'en ai vu un au Lac, d'ailleurs on le voit depuis la route principale, une terrasse bondée de tentes blanches avec des dimensions variables selon le nombre d'individus de la famille. Moi je suis étudiant, l'autre fois je suis arrivé en retard en classe j'ai trouvé une chaise vide entre deux filles voilées et bien elles n'ont pas voulu me laisser m'assoir (cela ne se fait pas! elles m'ont dit) depuis quand??! comment voulez vous qu'on soit pas inquiet? j'ai pas envie d'imaginer la société tunisienne de demain je ne saurai y vivre! c'est un cauchemar! En plus il n'y a pas que Jeune Afrique qui voit ses ventes baisser (bien sur on ne cite que ce qu'on veut)mais tout type de livres confondus, les jeunes se désintéressent de plus en plus de la culture sauf celle qui prône l'islam d'ailleurs on le voit bien dans les foires de livres, la plupart des stands exposent et vendent des exemplaires de Coran. On ne trouve plus beaucoup de gens qui vont discuter des pièces de théâtre qu'ils ont vu au cours de la semaine ni du livre qu'ils ont récemment découvert et qui traite de je ne sais quelle philosophie, C'est devenu une infatigable course entre les fils de l'Islam, qui est plus pratiquant que l'autre? alors les sonneries de téléphone se transforment en chant coranique, les fonds d'écran des ordinateurs en photos montrant des miracles de dieu avec le nom du prophète dessiner sur un poisson, ce qui ce fait et ce qui ne se fait pas(comme l'histoire des fêtes d'anniversaire). Et Zitouna la nouvelle chaîne radio sur l'islam. Je suis rarement monté dans un taxi où la radio n'était pas réglée sur Zitouna! les magasins tout au long des rue, les cafés, tout! c'est vraiment navrant tout ça surtout après ce qu'ont fait nos parents pour libérer la femme et lui donner son émancipation! c'est du gâchis voilà c'est tout! merde alors!

Soufiene a dit…

Je crois que cette histoire de Fawzia Charfi est un scenario montee pour faire d'un "intello" gauchiste Tunisien une victime de "l'obscurantisme" islamiste. Dailleurs il n'ya aucune information precise sur les gens qui l'ont condamner dans leurs soit disant fatwa. Et avant tout, ces gens l'ont fait depuis l'etranger autant que je le sache.

Par ailleur, Fawzia Zouari a quitte la Tunisie depuis des decennies, je ne vois pas en quoi les affaires de la societe Tunisienne la regarde.

Il n'y'a pas d'Islamisation en Tunisie, le pays est deja musulmans. Sauf qu'il y'a plutot une montee de la religiosite. Ceci dit, dire je suis laic n'a pas de sens. Tout dabord la laicite c'est pas le rejet de religion. Et avant tout, la laicite est un principe plutot politique que personnel.

Moustapha a dit…

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

La Tunisie doit s'imposer dans une vraie tendance démocratique avec un choix pour chacun de choisir sa religion. L'histoire de la Tunisie a démontrée que s'était une nation musulmane et arabe donc par conséquent islamique. Toutefois l'amalgame qui est fait autour du mot "islamisation" et "terrorisme" a poussé l'état tunisien à agir durant longtemps contre le voile et les barbus.....une loi antiterroriste a même était créé pour nuire encore plus au peuple tunisien et au touriste. Les faits divers et les attentats dans le monde ont renforcées cette répression aveugle en confortant la situation de cet état policié.
Maintenant le quotidien en Tunisie est la naissance de nouvelle affaire judiciaire injuste qui pousse des centaines de Sameh Harakati dans les prisons tunisiennes.

http://tunisie-harakati.mylivepage.com