08 décembre 2008

A la Une aujourd'hui


Voici un Mix imaginé de ce qu'on peut lire aujourd'hui sur la presse officielle d'un côté, et la non officielle, de l'autre. Celà m'a été inspiré de la "Une" de La Presse d'aujourd'hui, puis d'une nouvelle lue ailleurs...






Actualités nationales

Après l’ouverture du procès des syndicalistes hier à Gafsa, en présence de syndicats de plusieurs pays.

Hommage appuyé des 38 inculpés du bassin minier de Gafsa au Président

• Attachement à la personne du Chef de l’Etat pour poursuivre la conduite de la marche de la Tunisie sur la voie du progrès et de la prospérité

Le procès des 38 inculpés du bassin minier de Gafsa, suite aux manifestations qui se sont déroulées depuis le mois de janvier dans cette région du Sud-Ouest tunisien, s’est ouvert hier, dans une ambiance de recueillement et de sérénité.  Les détenus ont adressé leurs chaleureuses félicitations au Président et à son épouse, implorant Dieu le Tout-Puissant de faire revivre au Chef de l’Etat, à sa famille et au peuple tunisien, cette heureuse fête d’Aïd, dans la santé, le bonheur et la réussite.

Cette audience a mobilisé tout ce que la Tunisie compte de démocrates. Des représentants de syndicats français (CGT, CFDT, SUD, FO, FSU, UNSA…), algériens et marocains avaient même fait le déplacement. Les avocats tunisiens se sont particulièrement distingués. Une trentaine d’entre eux sont venus de Tunis, non sans mal, pour participer à la fête. En tout, ils étaient 92 avocats à venir représenter la justice - la vraie.

Les 38 inculpés tunisiens se félicitent, dans un message adressé au Président de la République, de la sollicitude dont il entoure la sublime région de Gafsa, son environnement sain et les cadres en charge des affaires économiques, ainsi que de l’intérêt constant qu’il porte aux diplômés-chômeurs tunisiens, dans le but de leur assurer les meilleures conditions leur permettant de débuter leur carrière professionnelle.

Alors qu’une interruption de séance était prononcée par le juge, l’un des principaux inculpés, Adnan Hadji, entonnait l’hymne national tunisien, rapidement suivi par ses camarades, pour exprimer leur message de gratitude au chef de l’Etat. Dans ce même message, les détenus saluent les efforts méritoires déployés par le Chef de l’Etat pour impulser le processus de réforme et de modernisation dans tous les domaines, grâce à sa vision prospective et à sa politique clairvoyante.

Ils réaffirment leur attachement à la personne du Président pour poursuivre la conduite de la marche de la Tunisie sur la voie du progrès et de la prospérité. Les avocats ont obtenu le report du procès au 11 décembre et la libération de huit prisonniers.


Qui a dit que les tunisiens n'étaient pas bien informés? Haya Inchallah Aidkom Mabrouk...

PS: L'image en haut est pour soutenir Debat Tunisie, le Blog de Z, désormais considéré comme "perturbateur"...


3 commentaires:

el pink a dit…

snin deyma

_z_ a dit…

Merci Selim Pour ton soutien et pour ce montage auquel j'ai vraiment cru... La vraisemblance de ton texte montre que dans notre pays la fiction a fini par sérieusement rattraper la réalité...

Carpe Diem a dit…

@Pink: Aalina ou aalik!

@_z_: eh oui, on vit dans un monde de fiction...